Biodiversité, de l'herbe au produit de terroir


le 20 MARS 2014 à Clermont-Ferrand
sur le site INRA : le Crouel, 5 chemin de Beaulieu
63 000 Clermont-Ferrand
Salle Louis Gachon.

La biodiversité pour comprendre le fonctionnement des systèmes de l’herbe au territoire.

Contexte et enjeux :
Maintenir durablement une activité agricole qui combine efficience des productions, gestion durable des ressources, préservation du cadre de vie et des territoires, constitue un enjeu majeur pour les systèmes agricoles de demain. Il ne s’agit pas de produire moins, mais de produire mieux, avec une utilisation parcimonieuse des ressources. Actuellement, l’agro-écologie constitue le cadre conceptuel proposé pour relever ces défis en associant mécanismes écologiques et processus agronomiques. Ses principes s’appuient sur la compréhension du fonctionnement des écosystèmes naturels, l’identification des processus clés régulant leur fonctionnement et leur dynamique.
La prise en compte du rôle fonctionnel de la diversité du vivant (biodiversité) devient un levier incontournable pour raisonner le fonctionnement des systèmes et permettre d’en valoriser / utiliser les complémentarités et les synergies internes. Ainsi, la connaissance des mécanismes clés du fonctionnement de l’écosystème et des cycles des éléments majeurs (C, N, P, eau) ouvre la voix à la valorisation de nouvelles ressources (par exemple effluents, sous produits etc…), et permet de minimiser les pertes de matière et d’énergie. En connaissant les potentiels des différentes parties du système d’exploitation, on est à même de mieux les exploiter/utiliser et de piloter leurs évolution, afin de minimiser l’usage des intrants de synthèse et accroître l’autonomie de l’exploitation.

Objectif de la formation :
  • Donner des bases scientifiques pour raisonner la biodiversité sous ses différents angles : taxonomique, écologique, fonctionnelle.
Présenter des supports pédagogiques pour aborder la notion de biodiversité et aborder sa dimension fonctionnelle.
Proposer des éléments d’illustration à travers le continuum « prairie – animal – produit – territoire »
Réfléchir au transfert pédagogique et sensibiliser à l’approche multifonctionnelle des écosystèmes : notion de services et d’agro-écologie.

Outils pédagogiques :
Cette journée mobilisera plusieurs supports pédagogiques, dont certains pourraient être réutilisés par les professeurs eux-mêmes dans leurs enseignements. La formation alternera des travaux en groupe, des présentations formelles et des séances de discussion entre chercheurs, professionnels des filières et enseignants.

Programme et supports d'intervention

8h45 – 9h15 Accueil
9h15 - 9h30 – Présentation des objectifs de la formation et du déroulé (P.Carrère)



01-P.Carrere Introduction par supagroflorac


9h30 à 10h45 :
Écosystème et biodiversité – « Le Jeu des 3 milieux ».

Le Jeu des 3 milieux : prairies, forêts, milieux aquatiques (Carrère et al., 208-2010) est un support pédagogique pour aborder les concepts fondamentaux de l’écologie et en découvrir – redécouvrir- le vocabulaire. L’objectif est, par une approche incrémentale de reconstruire le fonctionnement d’un écosystème, à travers l’identification de son biotope, de sa biocénose, de mettre en place les réseaux trophiques puis les cycles des éléments. La notion de dynamique de l’écosystème permet d’aborder la notion de temps, de pilotage et de repositionner les facteurs environnementaux et anthropiques dans le fonctionnement de l’écosystème et son évolution
Conçu comme un support pédagogique permettant la construction collective d’un savoir à partir des apports de chacun des membres du groupe, ce jeu propose une séquence découverte destinée à favoriser la dynamique de groupe, faire prendre conscience de ses connaissances propres et de les transférer pour arriver à un résultat collectif.
Dans le cadre de cette formation, il s’agit également de faire tester par des enseignants un support pédagogique simple afin de faire appréhender des notions complexes (régulation, dynamique).



01-P.Carrere Animation Reactions par supagroflorac


10h45 à 11h00 :
Discussion collective sur l’atelier.
L’avis des enseignants sera collecté pour évaluer l’outil pédagogique et dégager les pistes d’amélioration en vue de sa mobilisation dans les enseignements ;

11h15 à 12h30 :
Rôle de la biodiversité dans le fonctionnement de la prairie permanente.
(P. Carrère INRA-UREP – Anne Farruggia INRA-UMRH).
De la prairie à l’écosystème prairial ; les niveaux d’approche de la biodiversité ; la fonction écologique et les services ; vers la notion de multifonctionnalité ; appréhender le potentiel des prairies -
Présenter les liens entre agriculture et biodiversité des systèmes herbagés, les relations entre pratiques agricoles et écologie des communautés. Diversité biologique et diversité des services. Notion de résilience écologique, et son rôle dans l’adaptation des systèmes aux changements climatiques.
Il s’agira d’apporter des bases scientifiques sur la compréhension du fonctionnement des écosystèmes et le rôle de la diversité. Des outils mobilisables dans le conseil agricole seront présentés.



01-P.Carrere par supagroflorac


Voir le support Intervention

12h30 à 13h45 :
Repas

13h45 à 14h30 :
La diversité de l’herbe fait la qualité du lait et des produits
(B.Graulet – INRA-UMRH).
La composition botanique des prairies conditionne l’apport en certains microconstituants à l’animal pâturant, et par voie de conséquence, leur disponibilité pour leur transfert dans le lait et la qualité des produits. Élément sur les composés secondaires, qualité nutritionnelle et organoleptique des produits.
Présentation de résultats expérimentaux sur l’impact de la dynamique saisonnière de la végétation et sur la qualité du lait. Discussion sur les conséquences en matière de qualité organoleptique et/ou nutritionnelles des produits.



02-B. Graulet par supagroflorac


Voir le support d'Intervention


14h30-15h15 :
Place des pâturages des bovins dans les flux microbiens laitiers
(Isabelle Verdier-Metz – INRA URF Unité de recherche fromagère).
La gestion de la biodiversité microbienne des laits est un enjeu majeur pour le maintien des caractéristiques sensorielles et sanitaires des fromages. En élevage laitier, divers environnements représentent une source de biodiversité microbienne pour le lait. Mieux connaître ces flux permettra de mieux valoriser ces microflores environnementales et leurs potentiels.
Présentation de résultats expérimentaux. Discussion sur les attentes des filières. Discussion sur la microbiologie et modification des pratiques (nettoyage trayons, etc…).


03-Isabelle Verdier-Metz par supagroflorac

Voir le support d'Intervention

15h15-15h30 :
Pause

15h30 à 16h00 :
Co-construire des transferts entre recherche-développement et enseignement.
(Sylvain Rouanet - EPL de St Flour).
Présentation de l’expérimentation menée avec 5 EPL du Massif central (St Flour, Aurillac, Rodez, Rochefort-Montagne, St Chély d’Apcher)
Discussion sur comment développer, animer les liens entre recherche, développement et formation.


04-Sylvain Rouanet par supagroflorac

Voir le support d'Intervention

16h à 16h30 :
Intégrer les systèmes agropastoraux dans la trame Verte et Bleue
(Cécile Birard, PNR des Volcans d'Auvergne).
L’IPAMAC, réseau des PNR du Massif Central, porte un projet visant à développer des outils et des savoir-faire de caractérisation, de gestion et de restauration des milieux agropastoraux en s’appuyant sur un large réseau d’acteurs environnementalistes, agricoles et scientifiques.
Le programme s'attache à travailler sur l'équilibre entre enjeu fourrager et enjeu biodiversité des prairies, en mobilisant une approche sur la qualité des produits, qui « parle » aux agriculteurs.


05-Cecile Birard par supagroflorac


Voir le support d'Intervention

16h30-17h00 :
Conclusions et évaluation de la journée.


En Complément
ci-dessous un lien pour visualiser un reportage-photos de la journée réalisé par Sylvie Toillon :

[ https://www1.clermont.inra.fr/urep/album/JourneesScientifiques_20mars2014/ ]